27.02.19
Image Quelles solutions pour une entreprise

Quelles solutions pour une entreprise

Quand il est question de réchauffement climatique ou de dérégulation de la température, les usines sont souvent pointées du doigt. Leurs activités souvent très polluantes et exigeant trop d'énergie ont poussé les citoyens, soucieux de l'avenir de la planète, à exiger une réforme de leur système de production. La COP 21 n'a fait que renforcer cette exigence, poussant les usines à s'adapter et à trouver des solutions pour devenir green.

Consommer moins d'énergie

Pour devenir une entreprise green, il est indispensable de modifier le mode de fonctionnement. Etre une entreprise green incombe de savoir contrôler et gérer la consommation en énergie de la production. Ainsi, aucun gaspillage ne sera constaté. Les employés sont aussi appelés à collaborer. Pour consommer peu d'énergie, ils devront veiller à éteindre systématiquement les lumières en cas de non-utilisation. Le chauffage devra également être baissé dans les bureaux dans la mesure du possible.

Maîtriser la consommation d'énergie exige une réforme au niveau des appareils et machines de production utilisés. Les vieilles machines qui nécessitent beaucoup d'électricité pour fonctionner devront être remplacées par des appareils plus modernes qui dépensent moins de courant. L'installation d'énergie renouvelable est aussi une alternative qui vous permet de ne pas dépenser beaucoup d'énergie. Suivre les conseils du cabinet 4A-CE, fondé par André-Jacques Auberton-Hervé, vous permettra de mieux appréhender les transformations qui en découlent. Auberton-Hervé, qui est également le fondateur de Soitec, a permis à ce cabinet d'acquérir de l'expérience dans l'application de l'énergie renouvelable.

Réduire les déchets

La production devra réduire les déchets sur 2 pôles. Dans le premier pôle, les déchets produits par l'usine devront être limités. Pour ce faire, les appareils utilisés devront être plus perfectionnés et moins polluants. Les fumées qui favorisent la production de CO2 et qui font des industries la bête noire des protecteurs de l'environnement devront être réduites au maximum. C'est l'un des avantages de la révolution industrielle 4.0 où sont apparus des appareils ultra-connectés conçus par des sociétés comme Soitec. En effet, André-Jacques Auberton-Hervé propose plusieurs innovations technologiques pour aider les industries à être plus productives.

Les déchets industriels seront également contrôlés. L'utilisation d'appareils de précision durables et décarbonés permet d'optimiser le travail avec la matière première limitant ainsi les rebus. Elle sera alors découpée au millimètre près et ses restes seront réutilisés au maximum à d'autres fins. Le deuxième pôle parle des déchets engendrés par les produits finis à donner aux consommateurs. Il faudra que ces derniers ne salissent pas. Les contenants qui leur seront vendus devront alors être recyclables ou biodégradables.

Communiquer green auprès des consommateurs

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants. Ils tentent au maximum de trouver des solutions pour limiter les effets de leurs activités sur l'écosystème. Pour devenir une entreprise green et clean, la communication est indispensable. Avec des supports audiovisuels, il est possible de changer les habitudes des consommateurs.

Pour réussir cette démarche, il faut que l'entreprise soit transparente sur les ingrédients utilisés et leur mode de production. Face aux nombreuses arnaques, les acheteurs sont de plus en plus vigilants. L'accessibilité à internet n'a fait qu'augmenter leur doute face aux composants néfastes utilisés par certaines usines. Pour pallier ce problème, les entreprises devront marquer les sigles usuels et tous les ingrédients sur les contenants de leurs produits. Par ailleurs, elles devront favoriser la communication web pour limiter l'utilisation de papier. Elles pourront demander de l'aide à un cabinet comme 4A-CE. Ce dernier est disposé à accompagner les entreprises green dans la structuration de leurs projets.